Offres match FC Barcelona

FC Barcelona vs Atletico de Madrid - Le 4 mars 2018 à 16h15retour

Club Atlético de Madrid, S.A.D., plus couramment appelé Atlético de Madrid, est un club de football espagnol basé à Madrid et qui dispute actuellement la Liga Santander.

L’Atlético a gagné le championnat d’Espagne à dix reprises et la Coupe du Roi à dix reprises, dont un doublé coupe-championnat en 1996. Au niveau européen, le club gagne en 1962 la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe1, atteint la finale de la Ligue des champions de l'UEFA en 1974 , en 2014 et en 2016, remporte la Coupe intercontinentale en 1975 et la Ligue Europa en 20102. Cette dernière victoire lui permet de disputer la Supercoupe de l'UEFA qu’il gagne. L'Atletico Madrid remporte en 2012 la deuxième Ligue Europa de son histoire.

Depuis septembre 2017, los Colchoneros jouent leurs matchs à domicile dans l'Estadio Metropolitano qui peut contenir environ 68 000 spectateurs.

Le maillot que portent les joueurs de l’Atlético à domicile est rayé rouge et blanc avec un short bleu et des chaussettes bleues, une combinaison utilisé par le club depuis 1911. Nike est l’équipementier et le sponsor-maillot est Plus500.

Durant son histoire, le club a connu plusieurs surnoms, comme Los Colchoneros (« les matelassiers » en français). Durant les années 1970, ils ont été appelés Los Indios en raison des nombreux Sud-Américains qui composèrent l’effectif du club après la levée de la restriction du nombre de joueurs étrangers. Il y a d’autres théories pour expliquer ce surnom comme l’emplacement du stade qui est « campé » sur la rive du fleuve, ou parce que Los Indios (Les Indiens) étaient l'ennemi traditionnel de Los Blancos (les Blancs), qui est le surnom du Real Madrid, l'autre grand club de la ville, rival de l'Atlético3. Le 24 mai 2014, le club joue sa deuxième finale de Ligue des champions après celle de 1974, qu'il perdra contre le Real Madrid et en 2016 sa troisième finale de Ligue des champions, qu'il perdra encore contre le Real Madrid.

Historique

Fondation (1903 – 1939)

Le club est fondé le 26 avril 19034 en tant que « Athletic Club de Madrid » par trois étudiants basques qui vivaient à Madrid. Ils voyaient ce nouveau club comme une branche de leur équipe d'enfance, l'Athletic Bilbao4. En 1904, ils sont rejoints par des anciens membres du Real Madrid qui souhaitaient suivre un nouveau club5. Les premières couleurs qu'ils utilisent à l'époque sont le bleu et le blanc mais en 1911, ils changent pour leurs couleurs actuelles, des rayures rouges et blanches. Beaucoup pensent que le changement est dû à des raisons économiques, car le rouge et blanc à rayures coutaient moins chers à faire, la même combinaison étant utilisée pour fabriquer des matelas de lit. Cette découverte d'une option moins onéreuse est sans doute à l'origine de ce changement et a influencé par la suite le surnom du club madrilène, Los Colchoneros. Autre raison plus plausible pour expliquer ce changement de couleurs, c'est que les deux club de l'Athletic Bilbao et de l'Atlético de Madrid voulaient utiliser les mêmes maillots que le club anglais des Blackburn Rovers (kits bleu et blanc)6. En effet en 1911, Juanito Elorduy, ancien joueur et membre du conseil d'administration de l'Atletico de Madrid, est allé en Angleterre pour acheter des kits pour les deux équipes. Il n'a pas trouvé les maillots des Blackburn Rovers et a acheté ceux de Southampton qui étaient rouges et blanc à la place. L'Atlético de Madrid a adopté le haut rouge et blanc, mais a choisi de garder le short bleu des Blackburn Rovers, conduisant à être aussi connus sous le nom Los Rojiblancos.

Athletic Aviación de Madrid (1939 – 1947)

  • 1939 : fusion avec Aviación Nacional en Athletic Aviación
  • 1941 : le club est renommé Atlético Aviación
  • 1946 : le club est renommé Club Atlético de Madrid

L'âge d'or du club (1947 – 1965)

  • 1958 : 1re participation à une coupe d'Europe (C1) (saison 1958/1959).
  • Pendant cette période, Larbi Benbarek (France/Maroc) a marqué 63 buts pour le club.
  • 2006 :Thomas Pean.
Les années Jesús Gil (1987 – 2003)

Durant seize ans, les Colchoneros seront présidés par le fantasque Jesús Gil y Gil, homme d'affaires spécialisé dans l'immobilier et maire de Marbella.

Durant cette période, le club atteindra la demi-finale de la Coupe des coupes en 1993. Il sera éliminé par le futur vainqueur de l'épreuve, le club italien de Parme sur le score de 1-2 à Madrid et 1-0 à Parme.

En 1996, le club remporte le doublé Championnat d'Espagne-Copa del Rey, emmené par des joueurs comme Milinko Pantić, José Luis Caminero, Delfí Geli, Diego Simeone, Lyuboslav Penev, José Molina ou encore l'idole Kiko.

Malgré une politique de transferts prestigieuse (Juan Esnáider, Radek Bejbl, puis surtout Christian Vieri Pichichi en 1998, Juninho, José Antonio Chamot, Vladimir Jugović, Santiago Solari), le club descend chaque année dans la hiérarchie (cinquième, septième, treizième) avant de connaître la relégation, malgré un effectif composé de nombreux internationaux ou futurs internationaux (Molina, Celso Ayala, Gamarra, Bejbl, Santi, Ruben Baraja, Juan Carlos Valerón, Pablo García, Solari, Kiko ou encore Jimmy Floyd Hasselbaink, pourtant deuxième meilleur buteur de la Liga).

Le club passera deux ans en Segunda Division, qu'ils remporteront en 2001-2002, emmenés par la jeune génération incarnée par Fernando Torres.

Flores prend le relais de Resino (2009 – 2011)

Avec l'arrivée de Quique Sánchez Flores comme entraîneur, l'Atlético Madrid a connu plusieurs fortunes diverses. En championnat, les résultats ne sont pas à la hauteur de ceux attendus, le club finissant neuvième lors de la saison 2009-2010. Lors de cette même saison, le club termine troisième de son groupe de Ligue des champions et est basculé en Ligue Europa pour les 32e de finale. Le 12 mai 2010, l'Atlético remporte la Coupe, après avoir notamment battu les clubs anglais de Liverpool en demi-finale et de Fulham en finale à l'HSH Nordbank Arena à Hambourg. C'est la première fois depuis la Coupe des vainqueurs de coupes de 1962 que l'Atlético de Madrid remporte un titre sur la scène européenne. Durant cette fin de saison, ils atteignent également la finale de la Coupe du Roi en mai mais sont battus par Séville sur le score de 2-0 au Camp Nou à Barcelone.

Vainqueur de la Ligue Europa, le club dispute la Supercoupe d'Europe contre l'Inter de Milan, vainqueur de la Ligue des champions, à Monaco. Des buts de José Antonio Reyes et Sergio Agüero permettent à l'équipe de l'emporter 2-0. C'est la première fois qu'elle remporte ce trophée, celui-ci n'existant pas lors de sa victoire en Coupe des vainqueurs de coupe en 1962 (ils auraient alors affronté le club Portugais du Benfica Lisbonne).

La saison 2010-2011 de l'Atlético est sensiblement la même que l'année précédente, le club terminant seulement septième en Liga et étant éliminé dès les quarts de finale en Coupe du Roi et en phase de groupe en Ligue Europa. Ces résultats entrainent le départ de l'entraineur Quique Flores avant la fin de la saison. Il est remplacé par l'ancien manageur de Séville, Gregorio Manzano qui qualifie le club pour la Ligue Europa.

 
Finale de la Ligue Europa 2011-2012

Le renouveau avec Simeone (2011 –)

2011-2012

La saison 2011-2012 est marquée par l'arrivée de Diego Simeone à la tête du club en décembre et par la victoire en Ligue Europa face à l'Athletic Bilbao (3-0), grâce notamment à un doublé de Falcao.

2012-2013

La saison 2012-2013 commence par une victoire en Supercoupe d'Europe face à Chelsea (4-1). En Liga, bien emmenée par Falcao, l'équipe parvient à terminer à la troisième place derrière le FC Barcelone et le Real Madrid. L'Atlético remporte également la Coupe du Roi en prolongation face à leurs rivaux madrilènes (2-1). En Ligue Europa, les Rojiblancos se font éliminer par le Rubin Kazan en seizième de finale (0-2 ; 1-0).

2013-2014

Malgré le départ de Falcao pour Monaco, l’Atlético commence la saison 2013-2014 avec le rôle d’outsider en Liga bien que personne ne croit en leur capacité à rivaliser avec le FC Barcelone et le Real Madrid. Contre toute attente, début décembre, c’est bien l’Atlético qui est au coude à coude en tête de la Liga avec le Barça, comptant jusqu’à 10 points d’avance sur le Real. Lors de cette première partie de saison, l’Atlético ne perd ni contre le Barça (0-0), ni contre le Real (1-0) et cette période est marquée par l’explosion de certains joueurs tels que Diego Costa ou Koke, pendant que certains cadres sont au sommet de leur art tels que Gabi, Filipe Luis, Diego Godin, Juanfran, Arda Turan, João Miranda, ou Thibaut Courtois.

En ligue des champions, les Colchoneros, tombés dans une poule très homogène avec le Zénith Saint-Pétersbourg, le FC Porto et l’Austria Vienne, terminent à la première place du groupe, après s’être qualifiés dès la quatrième journée.

L’Atlético, comme le Barça, subit un début d’année 2014 chaotique ce qui permet au Real de refaire son retard et de prendre la tête de la Liga avant le derby madrilène. Durant celui-ci, les Colchoneros mènent jusqu’à la 84e minute avant que Cristiano Ronaldo n’égalise, permettant au Real de conserver son avance en tête de la Liga. L’Atletico ne peut donc pas prendre sa revanche après sa lourde défaite en demi-finale de la Copa del Rey face au Real (0-3, 0-2). Après le classico remporté 4-3 par le FC Barcelone, l'Atlético reprend la tête de la Liga avec un point d'avance sur le Barça, et trois sur le Real. Finalement, l'Atlético remporte le championnat lors de la dernière journée grâce à son match nul face au Barça. Il termine avec 90 points (soit 3 points de mieux que le Barça et le Real)7.

Parallèlement, en huitième de finale de la Ligue des champions, l’Atlético se défait facilement d’un faible Milan AC en gagnant 1-0 à San Siro puis 4-1 à Vicente Calderon avec un nouveau doublé du nouvel international espagnol Diego Costa. En quart de finale, l'Atlético affronte le FC Barcelone. Au match aller, les Colchoneros parviennent à obtenir un match nul (1-1) au Camp Nou grâce à un but splendide du brésilien Diego. Au match retour, l'Atlético ouvre le score dès la 5e minute par Koke et parvient à conserver ce résultat pour se qualifier en demi-finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis 1974. Après un match aller qui se soldera sur un 0-0, l'Atlético Madrid se qualifie finalement en finale en remportant le match retour face au Chelsea FC 3-1 à Stamford Bridge, dominant totalement la seconde période. En finale de la Ligue des Champions, l'Atlético mène 1-0 jusqu'à la 93e minute, s'ensuit un but de Sergio Ramos, offrant à leurs adversaires la prolongation. Cette prolongation sera finalement remportée 4-1 par le Real Madrid.

2014-2015

En plus de vouloir conserver son titre de champion d'Espagne, l'Atlético voudra surement remporter cette année la Ligue des champions. Lors des 19 et 22 août 2014, l'Atlético obtient encore la consécration nationale en gagnant la Supercoupe d'Espagne face au rival, le Real Madrid (1-1, 1-0).

Malgré le départ de certains de ses meilleurs joueurs (Diego Costa, Thibaut Courtois et Filipe Luis vers Chelsea, Toby Alderweireld vers Southampton...), le club parvient en revanche a conserver la majorité de ses meilleurs joueurs convoités tels que Juanfran, Tiago, ou son grand espoir Koke. Puis l'Atletico Madrid réalise un mercato ambitieux, symbole de ses ambitions nouvelles. C'est ainsi qu'en remplacement de son meilleur buteur Diego Costa, le club parvient à faire signer l'international croate Mario Mandžukić en provenance du Bayern Munich. Puis dans la continuité du succès de Thibaut Courtois dans les buts, le club réalise un autre gros coup en signant le grand espoir slovène Jan Oblak en provenance du Benfica Lisbonne. Puis l'Atlético Madrid réalise l'un des plus gros coups du mercato estival en signant Antoine Griezmann, international français en provenance de la Real Sociedad et dans les derniers jours du mercato, le club fait signer l'international italien Alessio Cerci en provenance du Torino FC.

2015-2016

Le club s'incline en finale de la Ligue des champions face au Real Madrid le 28 mai 2016 aux tirs au but après un match nul à un but partout. C'est la deuxième défaite du club face au Real Madrid en finale de la Ligue des champions après celle de l'édition 2014 et la troisième finale de l'histoire perdue en C1 par le club.

2016-2017

Le club affichera quelques difficultés, notamment en championnat où il sera très vite distancé par ses deux concurrents principaux le Real Madrid et le FC Barcelone. En Ligue des champions , l'Atlético sera éliminé pour la quatrième saison consécutive par le Real Madrid, après avoir atteint les demi-finales de la compétition pour la sixième fois de son histoire. L'équipe terminera troisième de Liga, après s'être battu tout au long de la saison pour une place sur le podium avec le FC Séville.

Réserver

Réserver

Offres match

Hôtels Port Aventura

La galerie des trophées du FC Barcelone. Le club du FC Barcelone est le club le plus titré du XXième siècle. Venez découvrir la galerie des trophées et un espace dédié à Léo Messi.
VISITE STADE ET MUSEE FCB TOUR
Venez découvir l'histoire fascinante du FC Barcelona, la visite du Camp Nou est devenu un arrêt obligatoire pour tous les fans de football. Admirez 23 trophées de la Liga et cinq de la Ligue des champions, les écrans tactiles et les installations sonores vous placeront au cœur de l'action ! savoir plus

PortAventura

Logo agence officielle 2017-2018
BILLETS DISPONIBLES POUR TOUS LES MATCHS
Ce site vous proposera un large choix de prestations pour tous les matchs du FC Barcelona : les billets de match, le logement à Barcelone, la visite du Camp Nou... ; choisissez celles qui vous conviennent le mieux et rejoignez-nous vibrer pour le plus grand club du monde ! savoir plus